Les fêtes populaires de la Costa Blanca

Les fêtes populaires de la Costa Blanca

Fêtes sur la Costa Blanca, Fêtes d’Intérêt Touristique International et National, fêtes populaires, religieuses. Culture, Monuments, Évènements, Loisirs. Una terre emplie d’histoire et de traditions ancestrales

La Costa Blanca regorge de folklore, de fêtes populaires et de traditions ancestrales. Les fêtes font partie de la vie quotidienne de la Costa Blanca, l’enrichissent du Nord au Sud et se distinguent par leurs couleurs, leur diversité et leur spectacle.

Fête des  Maures et chrétiens de la Costa Blanca

Les Moros y Cristianos (Maures et Chrétiens) constituent la festivité populaire la plus importante et la plus répandue ; les pionniers sont ceux d’Alcoy, en l’honneur de Saint George, avec leurs sept siècles de célébration ; les moros y cristianos d’Alcoy se déroulent les 22, 23 et 24 avril. Ils présentent un magnifique attrait visuel, en raison des costumes et des feux d’artifice. Les fêtes de Moros y Cristianos sont nées comme une remémoration de la Reconquête de la Péninsule Ibérique. La célébration est similaire dans toutes les communes, dans la succession des actes ; en premier lieu, le château de la localité est conquis par les maures, puis reconquis par les chrétiens avec des tirs d’espingole ou d’arquebuses, selon le camp ; un défilé est ensuite organisé par les différentes « Filaes » ayant organisé et rendu possible la festivité, avec leur file capitaine correspondant à chaque camp. Les défilés revêtent un caractère spectaculaire en raison des costumes, mais également en raison de la participation de carrosses, de chevaux, d’éléphants, de dromadaires et d’un ballet qui agrémentent le défilé, et bien entendu, les feux et châteaux de feux d’artifices.

Fetes des Feux de Saint-Jean

Les Hogueras de San Juan (Feux de Saint-Jean) constituent une référence obligée ; organisés par Alicante et dans la plupart des communes de la province, il s’agit des fêtes par excellence de la ville d’Alicante, et de communes telles que Javea, Benidorm, Teulada-Moraira, Benidorm, Torrevieja. Monuments, mascletaes (feux d’artifice), châteaux et barracas sont les protagonistes des Hogueras de San Juan. Nous n’allons pas remonter jusqu’aux origines du culte du feu et de sa christianisation postérieure sous l’invocation de Jean le Baptiste. Nous nous limiterons à des époques plus récentes où des sources documentaires nous permettent de constater comment les villages d’Espagne, et notamment de la côte méditerranéenne, célébraient l’arrivée du solstice d’été autour de feux purificateurs. Il s’agissait d’une festivité agricole, dans laquelle les paysans célébraient le jour le plus long de l’année pour cueillir les récoltes et la nuit la plus courte pour la destruction de tous les maux. Plus tard, cet usage gagna la ville puisqu’Alicante et sa campagne ont toujours été très unis. Les autorités interdisaient les feux année après année, mais le peuple, fidèle adepte de ses traditions, continuait de les brûler. En 1881, sur une négligence de la Mairie, le ban correspondant qui interdisait d’allumer des feux ne fut pas publié, et d’après un journal de l’époque, « …après le commencement des fêtes avec le bal de la Saint-Jean, les pacifiques habitants purent se détendre à leur aise avec des feux et des pétards ».

 Les fêtes de rue

Profitant de l’absence de prohibition, les habitants se regroupèrent par rues pour instituer les « festes de carrer » (fêtes de rue), avec des jeux populaires, de la musique de dulzaina (sorte de pipeau) et de tabalet, et avec l’apparition des ancêtres des actuels ninots, sous forme de figures grotesques représentant ceux que le voisinage critiquait. Durant les fêtes, la programmation est immense et propose des défilés, pasacalles, cabalgatas, des offrandes, des corridas, des mascletás, des spectacles musicaux. La fête a sa propre reine, La Belleza del Fuego (Beauté de Feu). Les feux brûlent la nuit du 23 juin, hormis à Alicante, où ils sont organisés le 24 juin.

Les Fallas, bien que davantage unies à la province de Valence, trouvent également leur place dans le calendrier festif de la Costa Blanca, et bon nombre de ses communes célèbrent leurs Fallas, comme à Denia. Les fallas ont un caractère satirique et portent sur des sujets d’actualité. Elles se composent d’une figure ou composition centrale de plusieurs mètres de haut, entourée de nombreuses figures traditionnellement élaborées en carton-pâte, comprennent des écriteaux en valencien pour la signification de chaque scénographie, toujours avec un sens critique et satirique. Puis le 19 mars, tout s’achève et tout commence : avec les dernières cendres, les habitants recommencent à rêver à nouveau des Fallas de l’année suivante.

En raison de l’importance des fêtes sur la Costa Blanca et de leur importance pour le tourisme, beaucoup d’entre elles ont été désignées Fêtes d’Intérêt Touristique International, Fêtes d’Intérêt Touristique National et Fêtes d’Intérêt Touristique.

Fêtes  Touristique de la Costa Blanca

– Fête de l’Assomption et du Mystère à Elche
– Feux de Saint-Jean à Alicante.
– LIVe Concours International de Habaneras et de Polyphonie de Torrevieja.
– Moros y Cristianos en l’honneur de Saint George à Alcoy.
– Moros y Cristianos à Villajoyosa.
– Semaine Sainte et Dimanche des Rameaux à Elche.

Fêtes d’Intérêt Touristique National 

– Bous a la Mar, à Denia.
– Échiquier vivant de Javea
– Défilé des Rois Mages à Alcoy.
– Moros y Cristianos en l’honneur de Saint François d’Assise, à Crevillente.
– Moros y Cristianos en l’honneur de Saint Hyppolite à Concentaina.
– Semaine Sainte à Orihuela.
– Semaine Sainte à Crevillente.

Fêtes d’Intérêt Touristique 

– Festivité de la Passion.
– Fêtes de Moros y Cristianos de Nuestra Señora de las Virtudes à Villena.
– Fêtes Hispano-arabes.
– Moros y Cristianos à Callosa d’En Sarriá.
– Moros y Cristianos en l’honneur de Saint Antoine Abbé à Elda.

Outre les fêtes traditionnelles sur la Costa Blanca, nous retrouvons l’attrait de ses monuments, ses promenades en bord de mer, ses ports, les châteaux comme celui de Sainte Barbara à Alicante, La Dama de Elche, le gisement de L’Alcudia, les centres historiques des municipalités, leurs églises, petits palais, peintures rupestres, et de nombreux monuments qui témoignent de la richesse culturelle que renferme la Costa Blanca.

Villa Espagne Vacances Costa Blanca

Location Costa Blanca | Villas Costa Blanca | Location de villas Costa Blanca

https://villaespagne.wordpress.com/

Information : mail : espagnevilla@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :